Une balle logée dans le creux de la main
malaxée, marquée par la pression des doigts
laisse surgir de nouvelles formes

 

Projet en cours autour de formes en gestation (2019-2020)

Je cherche la peau dans la texture souple et translucide du silicone. Des pigments sont incorporés à la matières. Par des jeux de superposition, les roses-orangés laissent apparaitre des nuances de bleu-violacé, ça touche à l’hématome. 
L’objet premier, la balle, tend à disparaitre pour laisser place à l’imaginaire de chacun.
C’est un travail en cours, l’idée est de créer une prolifération, une fabrique de formes. L’ensemble, moules en plâtre et formes en silicone, sera présenté dans un grand contenant en verre, aux allures de couveuse.

 

série de dessins

mine de plomb sur papier permanent – 80×56 cm